Nanjing Chine 7

Nanjing, qui veut dire capitale du sud en chinois, fut la capitale de plusieurs grandes dynasties chinoises et de la République de Chine suite à sa formation en 1912. Après la guerre civile et la prise de contrôle par le parti communiste qui fonda la République populaire de Chine, elle fut relocalisée à Beijing (capitale du nord en chinois). Pour le gouvernement élu démocratiquement, qui se trouve maintenant en exil à Taiwan, il s’agit toujours de leur capitale, mais ça c’est une autre histoire.

Le premier empereur Ming s’y fit enterré en 1398 avec une dizaine de ses favorites et quarante-six dames d’honneur qui étaient toutes toujours vivantes. Le somptueux mausolée qui avait nécessité le travail de plus de 100 000 ouvriers n’a pas survécu aux guerres et à l’usure du temps, mais on peut tout de même admirer les anciennes fortifications et la route des esprits qui mène jusqu’au tombeau qui n’a toujours pas été exhumé. Tout le long du chemin, des statues d’animaux font le guet pour éloigner les mauvais esprits.

Nanjing Chine

Nanjing Chine

L’empereur de la dynastie suivante installa une stèle pour rendre hommage à son prédécesseur et à la beauté du site. Aujourd’hui, des ouvriers « restaurent » le pavillon à coup de gallons de peinture à l’huile sans aucune protection et sans talent. Résultat, la stèle vieille de plus de 400 ans est toute beurrée! Les magnifiques statues centenaires sont couvertes de graffitis et les parents encouragent leurs enfants à y grimper pour les prendre en photo. Ça nous fait rager par en dedans et ça nous rappelle le touriste Chinois qui a eu la brillante idée de graver son nom sur les murs d’un temple à Louxor en Égypte.

Nanjing chine stèle

Sur une fortification de pierre, devant le tumulus où se trouverait la tombe, tous les gens laissent des offrandes. Des tomates cerise, une bouteille de lait, des abricots, un bout de blé d’Inde à moitié mangé, mais surtout des cigarettes allumées qui fument comme de l’encens. Pourquoi? On ne le saura jamais mais à un moment donné, en Chine, il faut arrêter de se poser des questions sinon ça n’arrêterait jamais.

Nanjing chine

La ville de Nanjing est aussi tristement célèbre pour le massacre auquel s’est livrée l’armée japonaise lors de sa conquête durant la Deuxième Guerre mondiale. Plus de 300 000 morts, pour la plupart des civils sans défense et entre 20 000 et 80 000 femmes et enfants violés par les soldats. Un mémorial qui retrace l’histoire du carnage sans aucune censure a été construit sur l’emplacement d’un charnier surnommé la fosse aux dix mille corps. C’est une visite forte en émotions. On en ressort bouleversés non seulement à cause des images atroces, mais surtout par les récits de survivants et de leurs bourreaux. Un manuscrit retrace un concours entre deux Japonais pour savoir qui serait le premier à décapiter 100 Chinois. Ils ont immolé, noyé, enterré vivant, violé, fusillé et torturé des milliers d’innocents, c’est ignoble.

Nanjing chine mémorial

Nanjing chine mémorial

Le massacre est un moment de l’histoire qu’il ne faut surtout pas oublier, mais comme dans tout ce qui est gouvernemental en Chine, on n’est jamais loin de la propagande. La haine envers les Japonais, que les citoyens ressentent en quittant le mémorial, sert bien le parti qui utilise couramment l’ancien ennemi colonisateur pour distraire la population de la corruption et des problèmes qui règnent en Chine. À la sortie du monument, on peut lire en grosses lettres, History must not be distorted et We should never forget. Étonnant pour un pays qui a effacé plus de 70 millions de morts et le massacre de la Place Tiananmen de ses livres d’histoire. Un pays qui contrôle internet en bloquant l’accès à Google, Facebook et tous les sites de nouvelles étrangères par peur de voir sa population trop s’informer!

2 Replies to “Nanjing Chine 7”

  1. Marielle Bernard dit : Répondre

    Vraiment je lis vos commentaires à toutes les fois.
    Belle écriture mais aussi plein de connaissances qui me rejoindre moi, ayant étudié l’histoire à l’Université…mais un seul cours sur la Chine!
    Bravo

    1. Ça nous fait plaisir de partager nos péripéties de voyage avec ceux que ça intéresse. Merci pour ton commentaire, c’est l’fun de recevoir du feedback.

Laisser un commentaire