Bichkek, visas et Ala Archa Kirghizstan 5

bichkek

Le Kirghizstan est le seul pays d’Asie centrale qui ne nécessite aucun visa, aucune taxe à la frontière, pas de fouille élaborée ni d’interrogatoire aux douanes, une étampe dans le passeport et c’est tout. Si seulement c’était aussi simple partout. Pour obtenir les visas du Kazakhstan, de l’Ouzbékistan et du Tadjikistan, il a fallu passer dix jours dans la capitale, Bichkek, à naviguer à travers la bureaucratie incompréhensible de l’ex-URSS. On a dû laisser tomber le Turkménistan qui ne donne que des visas de transit vers l’Iran, là où pour les Canadiens il est impossible de voyager sans un guide officiel. On espère que les choses vont bientôt changer, parce que tous les voyageurs que l’on rencontre ne parlent que de l’Iran.

Bichkek est une ville assez récente et les sites historiques sont quasi inexistants. Dans les nombreux parcs, à l’ombre de grands arbres, des dizaines de statues en hommage aux leaders politiques d’autrefois et des monuments incluant presque toujours la faucille et le marteau nous ramènent à l’époque du communisme. Le long des larges avenues qui quadrillent la ville, les complexes résidentiels vétustes et les bâtiments gouvernementaux qui étaient certainement grandioses il y a plusieurs années sont des vestiges qui font de la ville un des derniers exemples de planification urbaine sous le régime soviétique. Ce n’est pas trop joli, mais c’est franchement intéressant.

bichkek

bichkek

bichkek lenin

On peut facilement faire le tour de la ville en une journée, nous y sommes restés dix jours. C’est long ! On passe le plus clair de notre temps à courir d’une ambassade à l’autre ou à profiter des terrasses pour prendre un verre et manger des grillades en observant les gens. Les visages sont russes, chinois, mongols et toutes les combinaisons qui en découlent. C’est particulièrement beau, être recruteurs pour une agence de mannequins c’est ici qu’on s’installerait. Le Bazar est aussi agréable à visiter, mais il faut faire très attention à la police corrompue. (lien vers autre texte)

bichkek

Il pleut presque tous les jours et on doit chaque matin remettre à plus tard nos excursions dans les montagnes environnantes. Ça nous a permis de finir la sixième saison de Games of Throne (on se sent moins coupable de regarder une série quand il pleut).

Un jour d’éclaircie, on en profite pour visiter le parc national d’Ala Archa. En moins d’une demi-heure de route, on quitte le bruit et le chaos urbain pour se retrouver sur un sentier pédestre magnifique face à un canyon majestueux où galopent des chevaux sauvages. Wow! On rencontre un étudiant qui veut pratiquer son anglais et on marche un bon moment avec lui à discuter de tout et de rien. Une journée parfaite.

Ala Archa National Park Kyrgyzstan

Ala Archa National Park Kyrgyzstan

Une fois tous les visas en poche, l’aventure commence enfin! Demain le Kazakhstan, on reviendra au Kirghizstan dans quelques semaines quand il fera moins froid au sommet des montagnes.

Laisser un commentaire